L'histoire de la Casa Carrère

Née de l’imagination d’un talentueux rêveur en 1954, cette bâtisse de conte de fée, un rien baroque, s’était assoupie depuis bien trop longtemps, telle la belle au bois dormant ...
Conçue comme maison d’habitation, elle deviendra en 1991 le Musée des Arts Naïfs, avant de fermer ses portes en 2002. Elle appartient désormais au patrimoine communal et reprend son nom d’origine.

histo

François Carrère était viticulteur et négociant en vin. En 1954 il se lance dans la construction de ce qui devait être une maison d’habitation traditionnelle de deux étages. Par envie de lui donner du caractère, il commença à disposer des pierres autour des fenêtres. L’idée lui a plu et petit à petit, grâce au savoir-faire de plusieurs tailleurs de pierres, la maison en a été entièrement recouverte.
A mesure qu’elle se construisait, les gens s’arrêtaient pour la regarder d’un œil amusé. Elle plaisait beaucoup, et ne laissait en tout cas jamais personne indiffèrent.
Il aura fallu une vingtaine d’années de travaux pour achever cette maison.
Huit procès, dus essentiellement à des problèmes de voisinage, puis de dépassement de la hauteur autorisée ont énormément ralenti sa construction.

 Heureusement, M. Ricard, Maire de l’époque et son Conseil Municipal ont voté à l’unanimité le « sauvetage » de la maison.

musee

Le Musée des Arts Naïfs, ferma ses portes après 11 ans d’activité.
Françoise Caux, plus connue sous son nom d’artiste "Javo", grande amoureuse de l’Art Naïf, a eu un véritable coup de foudre pour cette maison. à la recherche d’un édifice adéquat pour accueillir ses œuvres personnelles et celles d’autres artistes internationaux, elle se porta acquéreuse de la bâtisse.

Après de nombreuses difficultés tant administratives que financières, le Palais des Naïfs ouvrit finalement ses portes le 25 avril 1991.


En janvier 1992, le Palais de naïfs obtient le "Grand prix du meilleur produit touristique de la région du Languedoc-Roussillon" (trophée IRIS), décerné par le Comité Régional du Tourisme.

Pendant dix ans, la renommée du Palais des Naïfs se forge et les problèmes financiers se creusent … peu à peu le musée se fait néanmoins connaître dans la région, puis, au niveau international. Sa collection de qualité représente les artistes naïfs des cinq continents.

Rattrapé par ses dettes, le Palais des Naïfs  fermera ses portes en 2002, peu après le décès de sa fondatrice. Les héritiers de la collection préférant poursuivre le travail de Françoise Caux plutôt que de disperser la collection (plus de 500 œuvres), ont souhaité que le Musée International d’Art Naïf de Vicq (Paris) prenne en charge ces œuvres et continue à les exposer au grand public.



 photo-histo

A chacun de ses moments de libre, en attendant d’être livré en pierre, François Carrère collait des petits cailloux sur une maquette, reproduisant à l’identique le clocher Colliourenc.

collioure

Depuis 2007, la Maison Carrère accueille des moments culturels privilégiés. Elle ouvre notamment ses portes à l’occasion de la Sant Jordi et du FestiBages, en été.

dates

 

 

 

 

 

 

 

 


Casa Carrère

logo

♦ Historique

Née de l'imagination d'un rêveur en 1954, cette bâtisse de conte de fée, un rien baroque, appartient à la Municipalité depuis 2006.

Espace Presse

Liens

Sant Jordi

FestiBages

Marchés publics

Facebook

Météo