Débat d'Orientation Budgétaire

En vertu de l’article 11 de la loi du 6 février 1992 et de l’article L. 2312-1 du Code Général des
Collectivités Territoriales, un débat doit avoir lieu sur les orientations générales du budget dans un délai de deux mois précédant l’examen de celui-ci.

Conformément aux dispositions prévues par le règlement intérieur du Conseil Municipal, un
document préparatoire contenant les données synthétiques sur la situation financière de la

Commune a été établi pour servir de support au débat.

S’il participe à l’information des élus, ce débat joue également un rôle important en direction des habitants.
Il constitue par conséquent un exercice de transparence vis-à-vis de la population. Ce débat permet à l’assemblée délibérante d’être informée sur l’évolution de la situation financière de la ville, de mettre en lumière certains éléments bilanciels rétrospectifs et de discuter des orientations budgétaires qui préfigureront les priorités qui seront affichées dans le budget primitif.
Le débat d’orientations budgétaires ne donne pas lieu à un vote, il a cependant pour objet de permettre de définir les grandes orientations du budget primitif qui seront adoptées prochainement.
Ce débat est aussi un outil de prospective. En effet, comment espérer gérer une ville pendant un mandat sans s’interroger sur la capacité réelle de cette commune à financer les décisions prises par ses élus ?
Comment lancer un investissement, sans se demander de quelle façon on le payera ?
Comment établir les budgets futurs sans évaluer les perspectives économiques locales, nationales et même mondiales qui vont impacter fortement les moyens financiers de la ville ?
Nous avons la conviction que la combinaison d’une prospective budgétaire sérieuse et d’une action politique responsable va permettre à notre collectivité de mener une politique d'investissement responsable qui procurera une qualité de vie améliorée à ses habitants.

> Télécharger le Débat d'Orientation Budgétaire 2017


Casa Carrère

logo

♦ Historique

Née de l'imagination d'un rêveur en 1954, cette bâtisse de conte de fée, un rien baroque, appartient à la Municipalité depuis 2006.

Espace Presse

Liens

Sant Jordi

FestiBages

Marchés publics

Facebook

Météo